Anxiété, perte du sommeil, stress, améliorer les troubles naturellement via la méditation

En ces temps troublés, pour cause de confinement, de surcharge de travail, d’angoisse relative à la pandémie…, beaucoup d’entre nous ressentent divers maux qui méritent attention et surtout solutions. L’une d’entre elles vient peut-être  de la méditation !

Travailler sa respiration
Quand le cœur s’emballe, qu’une bouffée de stress vous submerge, l’exercice le plus simple est de travailler votre respiration.
En position assise (sur une chaise ou sur le sol, en tailleur), portez une attention soutenue à votre flux respiratoire en vous concentrant sur l’inspiration et l’expiration. Prenez conscience de votre corps et de l’instant présent. Si votre esprit vagabonde, prenez en pleine conscience afin de rediriger votre attention sur votre souffle. Pratiquez cet exercice plusieurs fois par jour pour en ressentir les bénéfices à court terme. L’important est de garder votre attention dans le moment présent. Votre attention pourra s’attarder sur deux types de sensations :
Intérieures : sentiments, pensées, angoisses qui innondent votre esprit au fur et à mesure. Laissez venir ces pensées, notez-les sur un post-it, ne les jugez pas, ne vous jugez pas, et laissez les partir…
Extérieures : apportées par votre corps et par vos sens (ouïe, toucher, goût…). Portez attention à l’air qui circule, aux sons autour de vous, aux sensations d’inconfort de votre corps. Comme pour les pensées, notez ces sensations, ne les jugez pas. Laissez les s’en aller…

Chasser les idées qui empêchent de trouver le sommeil
Vous ruminez et cela nuit à votre endormissement. Vous vous réveillez la nuit et vous ne vous rendormez pas… Là aussi, la pleine conscience vous apprend à être à l’écoute de votre corps et à calmer les pensées anxieuses qui vous assaillent. Une solution consiste à pratiquer l’exercice suivant : choisissez une position confortable (assise ou allongée) et concentrez-vous sur chaque partie de votre corps en partant de vos pieds et en remontant jusqu’à la tête. Analysez chaque sensation de votre corps: chaleur, tensions, fourmillements dans vos membres, mal de dos… Fixez votre attention sur les battements de votre cœur puis sur vos lèvres. Laissez les émotions vous affleurer sans porter de jugement et continuez à balayer les différentes sensations de votre corps. Prenez le temps de bien respirer. Petit à petit le relâchement va faire son effet et vous allez vous sentir plus détendu.

Attirer sur soi la bienveillance
Nous avons tous de multiples raisons de trouver que tout va mal. Dès lors, notre cerveau ressasse des idées négatives et c’est l’engrenage. Pourquoi ne pas essayer plutôt de voir, dans notre vie, ce qui va bien ? Appelée « méditation metta » la méditation de bienveillance consiste à nous envoyer à nous-même des messages positifs que nous répétons en fixant notre attention sur notre respiration. L’idéal est de vous trouver chaque jour un « petit bonheur » pour vous mettre dans une position de bienveillance vis-à vis de vous-même mais aussi des autres.

Méditation, ce mot vient du latin ‘’meditare’’ qui signifie‘’contempler’’. Méditer est une pratique mentale et spirituelle dans le but de favoriser le “lâcher-prise” en calmant les pensées. Il s’agit d’être en paix intérieure, mais aussi atteindre l’éveil spirituel pour se réaliser pleinement. 
De nombreux sites web vous proposent la méditation de pleine conscience. J’ai testé “Petit Bambou” qui s’adresse aux adultes comme aux enfants. L’appli est dispo sur l’app store et sur Google Play, pour méditer à la maison, au bureau…
C’est peut-être le bon moment pour tester !