Mes droits au jardin

Il fait beau, vous avez actuellement du temps libre… et la chance d’avoir un jardin. Mais voisinage oblige, on ne peut pas tout faire dans son jardin !

Confinement oblige, tous ceux qui ont la chance de posséder un jardin, se sont activement mis au travail : tonte de pelouse, taille des arbres… Le bruit des tondeuses et autres coupe-haies a remplacé celui des voitures. Pour autant, sachez que les décibels émis par ces machines sont susceptibles d’être considérés comme des nuisances par vos voisins. En règle générale, il n’est pas possible de recourir à ces engins entre 12h00 et 14h00, entre 19h00 et 7h00 du matin ainsi que les dimanches et jours fériés.

Les branches de l’arbre du voisin envahissent votre propriété ? Résistez à la tentation de les couper car vous n’en avez pas le droit ! Vous ne pouvez pas non plus en cueillir les fruits sauf s’ils sont tombés au sol du côté de votre jardin. Il vous est, par contre, possible de demander à votre voisin de les couper et, s’il ne s’exécute pas, c’est le tribunal d’instance qui l’y contraindra (ou le médiateur de votre commune). S’il s’agit des racines de l’arbre voisin, vous pouvez les couper à condition qu’elles soient une menace pour votre propriété (dommage aux constructions, fissures sur votre clôture ou votre terrasse…), même si cette action a pour conséquence de mettre en péril la vie de l’arbre en question.

La pelouse est tondue, les arbres sont coupés mais vous n’avez pas la possibilité d’évacuer vos déchets. Vous décidez donc de les brûler. Attention là aussi car l’autorisation est soumise, selon votre zone de résidence, à accord préfectoral. Bien souvent, dans les communes rurales isolées et dépourvues de déchetterie, il est toléré de brûler les déchets (végétaux secs) à des horaires précis (entre 10h00 et 16h30).

Accro au barbecue ? Un peu triste en cette période de confinement car il manque les amis pour en profiter mais si vous avez décidé de privilégier ce mode de cuisson, là aussi quelques règles sont à respecter. Certaines communes interdisent la cuisson au charbon de bois au profit du gaz ou de l’électrique. En copropriété, l’utilisation du barbecue est régie par le règlement intérieur. Enfin, en cas d’usage répété et de fumée intempestive, votre voisin peut vous demander de réduire la fréquence et intenter une action en justice.

Ces quelques règles vous feront bénéficier au mieux de votre jardin, vous qui avez la chance d’en avoir un. Et si le beau temps vous incite à en profiter au maximum, sachez enfin qu’écouter votre playlist préférée toute la journée avec le volume à fond est aussi passible d’une amende, même de jour ! Alors, goûtez plutôt au plaisir du silence retrouvé car vous avez cetainement remarqué ces derniers jours que la nature a repris ses droits …