MUGUET : JOLI MOIS DE MAI ?

MUGUET

A défaut d’en avoir dans votre jardin, il sera peut-être difficile de vous procurer ce sésame du bonheur le 1er mai, au regard de la fermeture de votre fleuriste préféré… à moins que celui-ci n’ait prévu de vous livrer ou de fournir le commerce de bouche voisin, autorisé, lui (et c’est quand même curieux, non ?) à vous vendre ce symbole du 1er mai.

Tige aux clochettes très odorantes, le muguet est non seulement très utilisé en parfumerie mais il représente pour nombre d’entre nous, le plaisir d’offrir du bonheur à nos proches en ce début du mois de mai. Si votre brin de muguet présente 13 clochettes, c’est le summum, car vous offrez ainsi des vœux de félicité éternelle… Une belle promesse ! Les noces de muguet symbolisent également 13 ans de mariage…

Histoire d’une coutume

De nombreuses légendes entourent la naissance du muguet.
Dans la mythologie, le dieu Apollon aurait créé le muguet afin d’offrir à ses nymphes un tapis doux et parfumé sur lequel marcher pieds nus.

Une légende chrétienne attribue la création du Muguet à l’ermite Saint Léonard qui affronta un dragon. Les gouttes de sang que Saint Léonard versa durant la bataille tombèrent au sol et créèrent le muguet.

Pour les Celtes, la floraison du muguet signifiait le retour du printemps et l’abondance de la nature, présage à de bonnes récoltes.

Au Moyen Age, on célébrait les mariages en mai et la tradition voulait que l’on accroche un bouquet de muguet à la porte de la promise car la blancheur des fleurs symbolisait sa pureté.

Alors qu’il visite la ville de Saint- Paul-Trois-Châteaux en compagnie de sa mère Catherine de Médicis, Charles IX reçoit un brin de muguet des mains du chevalier Louis de Girard de Maisonforte. Le jeune roi, âgé alors de 10 ans, trouve le geste délicat et décide d’en faire une tradition en offrant chaque printemps un brin de muguet aux dames de la cour.

En 1889 à Paris, le Congrès de la IIe Internationale Socialiste lutte pour la réduction du temps de travail. Le 1er mai est alors désigné comme journée de revendication. En 1941 sous l’Occupation, le maréchal Pétain déclara le 1er mai « Fête du Travail et de la concorde sociale » afin de rallier les ouvriers au gouvernement de Vichy. Le 1er mai devient férié, chômé et payé. L’églantine rouge, symbole des contestations du 1er mai et du socialisme, est alors remplacée par le muguet, en fleur à cette période de l’année.

1er mai : fête du travail
Muguet et Fête du Travail

Une plante porte-bonheur… toxique !

Malgré sa beauté, le muguet est une plante très toxique. Il est donc important de prendre des précautions avec les enfants et les animaux. Il contient de la convallarine, un puissant stéroïdien dont les effets sont proches de ceux de la digitaline… Son ingestion provoque vomissements, douleurs abdominales et problèmes cardiaques pouvant entraîner la mort.

Comment cultiver le muguet ?

Le muguet pousse dans un endroit frais et un peu ombragé.
Si vous avez des racines (griffes) de muguet : c’est en octobre qu’il faut les mettre en terre en espaçant chaque griffe de 8 à 10 cm, la pointe vers le haut. A recouvrir avec du terreau et à arroser abondamment.
Si vous replantez un muguet en pot : mettez-le en terre au printemps et arrosez le une fois par semaine. Il va se multiplier et refleurir l’année suivante.

Quoiqu’il en soit, nous vous souhaitons, pour les jours à venir, beaucoup de bonheur, avec ou sans muguet !
VIDEO JOYEUX 1ER MAI !