Pâques est la fête chrétienne la plus ancienne et la plus importante de l’année liturgique. La célébration de la fête de Pâques est l’occasion pour les chrétiens de renouveler leur profession de foi baptismale.

Signification de la Fête de Pâques
Étymologiquement, Pâques signifie « passage ». La fête chrétienne de Pâques trouve ses origines dans la “fête juive de la Pâque, Pessa’h”, qui célèbre le passage de la mer rouge par les Hébreux lors de la libération d’Égypte. Depuis la Résurrection du Christ, c’est la célébration du passage avec lui de la mort à la vie que les chrétiens célèbrent. Par sa résurrection, le Christ sauve l’Homme du péché et l’appelle à la vie éternelle.

Du Jeudi Saint au Lundi de Pâques
On célèbre Pâques le dimanche qui suit la pleine lune de printemps. L’équinoxe de printemps étant le 21 mars, Pâques est fêtée au plus tôt le 22 mars et au plus tard le 25 avril.
Après une période de carême, qui dure 40 jours et correspond aux 40 jours passés par le Christ dans le désert entre son baptême et le début de sa vie publique, les chrétiens fêtent le Jeudi Saint.
Ce jour-là,  ils  commémorent la Cène, repas pendant lequel Jésus a béni le pain et le vin pour la première fois.
Jésus signifiait ainsi qu’il offrait son corps et son sang pour le salut du monde.

La Cène du Jeudi Saint

Le Vendredi Saint, les chrétiens commémorent l’arrestation, le procès et la mort de Jésus sur la croix. Cette célébration permet d’exprimer la tristesse, de réfléchir à la mort et notamment celle du Christ qui s’est sacrifié pour laver les péchés du monde.

Le Samedi Saint est, pour les chrétiens, un jour de silence, d’attente et de recueillement. Ils méditent sur les souffrances de Jésus Christ, sa mort et sa mise au tombeau. La célébration de la Résurrection commence le samedi soir lors de la veillée pascale.

Dieu ressuscite Jésus le Dimanche, le faisant ainsi passer de la mort à la vie. « Jésus est vivant », ce dimanche est un jour de fête pour les Chrétiens !

Le lundi de Pâques n’est pas une fête religieuse mais familiale. Depuis le moyen âge, la semaine qui suivait la résurrection du Christ était destinée à faire un pèlerinage jusqu’à Rome. Toute la semaine était donc « fériée »

Des oeufs décorés symboles de promesse de vie

L’œuf de Pâques
Bien avant l’ère chrétienne, on offrait des œufs au printemps car ils symbolisaient la promesse de vie. Cette promesse, dans le cadre de la fête de Pâques, symbolise  la résurrection du Christ. La tradition d’offrir des œufs à Pâques vient également de l’interdiction de manger des œufs pendant la durée du carême. Les œufs pondus pendant cette période étaient conservés après cuisson et décorés pour être offerts, symboliquement donc, le jour de Pâques.