SI, EN AVRIL, ON NE S’EST PAS DECONFINE D’UN FIL… EN MAI, FERONS-NOUS CE QU’IL NOUS PLAIT ?

« En avril, ne te découvre pas d’un fil, en mai fais ce qu’il te plait… » Nos dictons, issus de la sagesse populaire, n’auront pas forcément la même résonnance en cette période de pandémie et de préparation du déconfinement. Nous aspirons tous, dès le 11 mai, à reprendre une vie « normale »… Malheureusement, le virus n’aura pas disparu car « le virus ne prend pas de  vacances » (Edouard Philippe).
Dès lors, quelle latitude dans une semaine ? Que pouvons-nous faire ou pas ? Quelques éclairages pour notre vie sociale, nos enfants, notre travail, nos loisirs…

La seule certitude est que le 11 mai ne sera pas le retour à une vie normale. Cette situation va durer encore quelques mois d’autant que nous ne disposons toujours ni de traitement, ni de vaccin. Pour plus d’informations, nous vous renvoyons à un article très intéressant du professeur Philippe Sansonetti publié le 14 avril dernier : Sortie de confinement ou la somme de tous les dangers.
Ce qui est prévu, dès le 11 mai, est une période transitoire avec une première échéance au 2 juin. Cette période de 3 semaines doit permettre de vérifier que les mesures prises par le gouvernement permettent de contenir l’épidémie. Au regard de cette première période, une autre phase d’observation prendra place du 2 juin jusqu’à l’été et conduira vraisemblablement à de nouvelles règles de conduite.

Un découpage de la France en rouge et vert

Depuis le 30 avril, une carte de la France est publiée chaque soir pour indiquer la couleur des départements impliquant un mode de fonctionnement différencié selon 3 critères : 

  • le taux de nouveaux cas dans la population sur une période de 7 jours
  • les capacités hospitalières en réanimation
  • le système local de tests et de détection

Dès le 7 mai, l’étude de ces critères permettra d’indiquer les départements qui basculent le 11 mai en catégorie rouge (circulation élevée du virus) ou verte (circulation limitée du virus).
Les activités autorisées ou non dépendront de cette carte colorée ! A découvrir via activités selon départements rouges ou verts

A découvrir via activités selon départements rouges ou verts

Quid de notre vie sociale ?

Nous serons autorisés à :

  • Circuler librement dans notre région, sauf pour les déplacements à plus de 100 km de notre domicile, possibles uniquement pour un motif impérieux familial ou professionnel (visualiser mon rayon de 100km)
  • Nous rendre dans les lieux de cultes. Ils n’organiseront cependant pas de cérémonies, et ce, au moins jusqu’au 2 juin ;
  • Nous rendre aux cérémonies funéraires qui resteront limitées à 20 personnes ;
  • Nous rendre dans les cimetières;
  • Participer à des rassemblements limités à 10 personnes (c’est valable pour le barbecue avec vos amis et famille !!!).

Malheureusement, les mariages continueront à être reportés (jusqu’à une date non encore définie) et il est vivement conseillé aux personnes dites fragiles (sans obligation ni besoin d’attestation) de respecter les règles similaires à celles imposées pendant le confinement, et donc à limiter contacts et sorties.

Le télétravail reste conseillé

Je maintiens le télétravail ?

Le ministère du Travail indique que «la consigne est bien de poursuivre le télétravail autant que possible peu importe la couleur du département». 
L’employeur peut imposer ce mode de fonctionnement à ses salariés en cas de menace d’épidémie, au nom de l’article article L1222-11 du code du travail (modifié par l’ordonnance «Macron» de 2017).
Malgré toutes ces recommandations, le salarié de son côté ne peut pas imposer le télétravail à son employeur. Il peut en revanche demander certaines garanties car les employeurs ont une obligation de sécurité et de santé vis-à-vis de leurs salariés. Donc, il convient de vous accorder avec votre employeur sur le sujet au regard de votre situation et notamment de vos contraintes de transports, de garde d’enfants, de santé…

Mes enfants doivent-ils reprendre le chemin de la crèche et de l’école ?

Rien n’est moins sûr… Tout dépend de l’organisation mise en place par la commune et cela fait largement débat à l’heure actuelle. En effet, les mesures sont assez strictes pour assurer, et c’est «tant mieux» des conditions sanitaires optimales :

  • 15 élèves par classe maximum ;
  • Vie scolaire organisée autour des gestes barrière et la distanciation physique ;
  • Mise à disposition de gel hydroalcoolique.
  • Port du masque par les personnels enseignants et encadrants
  • Port du masque par les enfants dès le collège (déconseillé en école maternelle, non recommandé en école primaire)
retour à l'école post confinement
Reprendre le chemin de l’école

En outre, des priorités d’accueil pourraient être instaurées pour privilégier les enfants des couples dans l’impossibilité de télétravailler, les enfants des soignants et professeurs, les enfants des familles monoparentales, etc.
L’enseignement se déroulera donc, soit dans les établissements, soit en maintien à distance :

  • Les crèches réouvriront le 11 mai avec des groupes de 10 enfants maximum
  • Pour les écoles maternelles et élémentaires : reprise à partir du 11 mai, sur la base du volontariat ;
  • Pour les collèges : reprise à partir du 18 mai, en commençant par les classes de 6ème et de 5ème, seulement dans les départements où le virus circule peu (donc verts) ;
  • Pour les lycées : la décision sera prise fin mai ; la reprise se ferait début juin en commençant par les lycées professionnels.

Puis-je reprendre mon activité sportive ?

Bonne nouvelle : vous n’aurez plus besoin d’une attestation.
Il sera possible de pratiquer une activité sportive individuelle en plein air (avec une distanciation sociale de 10 mètres pour la course à pied et le vélo) tout comme des activités (toujours de plein air) telles que le tennis, le yoga ou encore le fitness, sous réserve d’une distance suffisante d’environ 4 mètres carrés entre les participants.
Il ne sera possible ni de pratiquer du sport dans des lieux couverts, ni des sports collectifs, ni des sports de contact donc vous ne reprendrez pas le chemin de votre salle de sport pour l’instant !
Même punition pour les sports professionnels dont la saison s’est achevée prématurément !

Quelles possibilités de loisirs dès le 11 mai ?

Dans les départements où le virus circule faiblement (donc verts) et sous réserve des décisions des gestionnaires de ces espaces, vous pouvez vous promener dans les parcs et jardins.
A vous également les médiathèques, les bibliothèques, les « petits » musées et les « petits » monuments (mais qu’entend-ton par « petit »?)

Il faudra encore attendre cependant pour aller à la plage (au moins jusqu’au 2 juin), retourner admirer les expositions et collections des grands musées, des grands monuments, vous faire une « toile » aller au théâtre, au concert (sachez que les manifestations de plus de 5000 participants ne sont pas autorisées avant le mois de septembre).
Votre restaurant préféré reste fermé en attente d’une décision fin mai (mais vous pouvez toujours le soutenir via des applications cf article place-to.com : https://place-to.com/solidarite-les-uns-avec-et-pour-les-autres/)

La galerie marchande de mon centre commercial est-elle ouverte ?

Les hypermarchés étaient déjà accessibles et la majorité des commerces ouvriront le 11 mai, en respectant des mesures de protection sanitaire très strictes. Les commerçants pourront d’ailleurs vous imposer le port d’un masque.
Tous les marchés de plein air et halles couvertes rouvriront si les distances de sécurité sont garanties.
Les centres commerciaux de plus de 40 000 m² sont soumis à autorisation d’ouverture par les préfets, donc au cas par cas !

quelles protections dans les transports
Le masque obligatoire dans les transports

Quelles précautions dans les transports ?

Dès le 11 mai, le port du masque y sera obligatoire pour tous ! Si vous n’avez pas pu vous en procurer un, vous pouvez le fabriquer (cf article place-to.com : fabriquer un masque)
Les gestes barrières sont plus que jamais essentiels ! Lavez-vous les mains le plus souvent possible et portez des gants dans l’espace public !
Quid de la visière en plastique ? Elle n’a pas l’efficacité des autres protections car elle n’a pas été conçue pour cet usage et ne peut donc constituer qu’un «écran supplémentaire». Il s’agit, selon l’INRS, «d’équipements de protection des yeux et du visage. lls répondent à la norme EN 166 “Protection individuelle de l’œil – spécifications”. S’ils peuvent protéger les porteurs des grosses gouttelettes émises immédiatement après une toux par une personne à proximité et face à l’écran, ils ne permettent pas de protéger des particules restant en suspension».
Donc VISIERE OK mais SUR VOTRE MASQUE !

règles de port du masque
Quel niveau de protection ?

Week-end, vacances, on prépare les bagages ? (oui on a tous envie de changer de décor !!!!)

«S’agissant des déplacements interrégionaux ou interdépartementaux, nous voulons réduire ces déplacements aux seuls motifs professionnels ou familiaux impérieux, pour des raisons évidentes de limitation de la circulation du virus, a expliqué le Premier ministre. Et donc nous allons continuer à réduire l’offre, à exiger une réservation obligatoire dans tous les trains -TGV ou non-, à décourager les déplacements entre départements. Le jeudi de l’ascension sera bien férié, mais je dis clairement aux Français : ce n’est pas le moment de quitter son département, pour partir en week-end.»
Bon, ça s’est dit ! Donc la prise de risques est réelle !

Il sera pour autant possible de passer d’une région à l’autre et d’un département à l’autre sans motif impérieux, du moment que le déplacement se fait à moins de 100 km du domicile, que ce département soit rouge ou vert !

Partir en vacances
A quand le bord de mer et le chant des mouettes ?

Ah la beauté des lacs italiens au printemps…

Il est encore incertain que les voyages à l’étranger soient possibles et ils seront peut-être limités à l’Europe, sous réserve que les autres pays européens ouvrent leurs frontières. Selon le gouvernement, seuls les pays de l’Espace Schengen (soit les 26 Etats européens, dont le 22 membres de l’Union Européenne) pourraient éventuellement rouvrir leurs frontières à partir du 11 mai.
Le doute plane pour vos vacances en Espagne car le gouvernement espagnol parle de  maintenir les frontières fermées avec la France potentiellement jusqu’en octobre 2020.

Vous avez prévu un trip en famille aux Etats Unis…  

Hum, pour le moment, c’est plutôt compromis car un certain nombre de pays interdisent pour le moment l’accès aux étrangers. Vous trouverez quelques renseignement utiles sur le site de Skyscanner : site skyscanner

Vous voilà fixés ! Certes, le 11 mai ne sera toujours pas le 16 mars… Mais on vous avait quand même dit
que le « jour d’après » ne serait pas le jour d’avant.
Le respect par chacun d’entre nous de ces règles contraignantes est par conséquent important car notre santé collective en dépend.
« À partir du 11 mai, le succès (ndlr «de notre stratégie») ne reposera pas sur la seule autorité de l’État mais sur le civisme des Français. » Edouard Philippe