PROLONGATION DU CONFINEMENT : CULTIVONS NOTRE GOOD MOOD* !

11 mai… Encore 4 semaines, dans le meilleur des cas, à tenir ce rythme particulier qui ne cesse de bouleverser nos habitudes et nos vies. Certes, nous nous attendions tous à cette prolongation du confinement… Pour autant, la privation de notre liberté d’action, le manque de contact avec nos proches, les conséquences économiques pour bon nombre de professionnels, l’incertitude de redémarrage pour toute une catégorie de commerces (bars, restaurants, cinémas…) sont autant de coups portés à notre moral. Quelques pistes pour nous rebooster et nous aider à être résilients : cultiver l’esprit good mood !

S’étirer au réveil
Vous avez peu ou mal dormi. Vous avez beaucoup de peine à quitter votre lit ? Adoptez les bons gestes au lever en privilégiant des étirements qui vont faire circuler l’énergie dans votre corps. Prenez exemple sur le chat.

1/ En position « à 4 pattes », jambes légèrement écartées, mains au sol et bras tendus, dos parallèle au sol, expirez en arrondissant le dos le plus haut possible, puis inspirez en revenant à la position initiale. A faire 15 fois.
2/ Cou aligné dans la continuité de la colonne, levez la tête vers le ciel et creusez le dos en inspirant lentement et profondément par le nez, puis soufflez par la bouche en baissant la tête entre les bras. A effectuer 5 fois.  
3/ Asseyez-vous sur vos talons et tendez les bras au sol le plus loin possible devant vous en essayant de tenir 30 secondes.

Se donner un objectif pour la journée qui commence
Réfléchir à ce que l’on va faire de sa journée, se fixer une tâche agréable à réaliser, penser à une personne à laquelle on va téléphoner ou écrire….A condition que l’objectif que nous nous fixons soit positif et déclencheur de bien-être (donc on bannit la « to-do » liste qui ressemble à une punition…). Cet exercice est stimulant pour notre moral car il nous donne une feuille de route positive pour notre journée. Les japonais pratiquent cette philosophie qui consiste à trouver un sens à la vie, un équilibre, une raison de se lever le matin et d’accueillir avec joie chaque jour qui vient. Pour en savoir plus, regardez du côté du « ikigaï ».

Un objectif positif chaque jour

Privilégier une alimentation saine
Le confinement nous incite au grignotage et, sans en avoir pleinement conscience, nous augmentons nos rations quotidiennes de nourriture (le gâteau maison tous les jours c’est sympa mais ça finit par se voir sur la balance). Vous avez envie de cuisiner ? Tant mieux ! Profitez-en pour tester des recettes de légumes, réaliser des soupes. Documentez-vous sur la healthy food, une alimentation 100% naturelle, moins acide et plus végétale, composée de nutriments essentiels et d’aliments ultra bons pour la santé. Pensez également à bien vous hydrater. Ce n’est pas parce qu’on est à la maison qu’il faut oublier de boire sa bouteille d’eau quotidienne. En allégeant votre digestion, vous allégerez votre esprit.

Healthy Food : le plein de vitalité

Apprivoiser les rayons du soleil
Les beaux jours reviennent et même si l’on ne peut en abuser pour cause de confinement, il est tout de même important de faire le plein de cette vitamine D essentielle à notre moral. La lumière naturelle est vecteur d’énergie. Quand vous sortez (votre promenade dure une heure, alors optimisez-la), laissez le soleil caresser votre épiderme. Découvrez vos bras et vos jambes (c’est l’occasion de sortir vos vêtements d’été) et savourez, en pleine conscience, la sensation des rayons du soleil sur votre peau. Si vous avez la chance de disposer d’un extérieur, déjeunez, lisez, paressez au soleil. Le soleil va augmenter votre taux de sérotonine, source de bien-être.

Oxygéner les muscles
Les bienfaits d’une séance d’activité physique de 20 minutes durent pendant 12 heures au niveau de l’humeur. L’exercice libère les endorphines, activant ainsi le système de récompense du corps, réducteur de stress. Si vous en avez la possibilité, sortez faire du sport dans la nature, de préférence le matin. Vous êtes peu sportif ? Une heure de marche d’un pas allègre fera l’affaire. Si vos enfants ont un trampoline, laissez-vous tenter. Les multiples bonds et rebonds vous procureront un sentiment d’amusement et de légèreté (les petits modèles d’intérieur sont tout aussi efficaces).

Positiver avec une bonne nouvelle
L’actualité est morose et les médias nous répètent en boucle les mêmes mauvaises nouvelles. Comment ne pas déprimer dans ce contexte… Certes, il ne s’agit pas de les occulter mais de leur faire contrepoids avec des nouvelles positives ! Un échange en visio avec un(e) amie, un parent, une action solidaire utile à votre quartier, à une communauté, recherchez le positif autour de vous !

Cherchez du positif dans les médias

S’occuper en se faisant plaisir
Le « Do It Yourself » (DIY) n’a jamais eu autant la cote ! Au-delà des économies que cette pratique vous fera réaliser, elle aura surtout un avantage : vous rendre fier(e) de vous et vous donner confiance ! Faire soi-même booste également la créativité (on fait travailler les neurones en sus des mains) et favorise les échanges avec son entourage. Réaliser un pêle-mêle de photos en associant les enfants, coudre une nappe patchwork (ou des jolis masques) avec des chutes de tissu, repeindre un meuble, décorer des bocaux… Les idées et tutos ne manquent pas !

Cultiver sa nature

Voir la vie en …vert !
Nous manquons actuellement cruellement de nature. Un petit balcon, un rebord de fenêtre peuvent être végétalisés facilement. A vous les pots de plantes aromatiques qui, non seulement enchanteront votre odorat, mais seront également d’une grande utilité pour sublimer vos plats. Des plantes, un coup de peinture verte (c’est la couleur tendance 2020) sur un mur, un meuble, un objet déco, des coussins fleuris… Faites entrer la nature dans votre intérieur car poser votre regard sur cette couleur vous donnera du pep’s !

Prendre du temps pour vous
Réservez-vous chaque jour un moment « rien qu’à vous » ! 30 minutes suffiront pour vous recentrer sur vous-même et cultiver votre pensée positive. Une parenthèse beauté, quelques pages d’un roman, écouter de la musique, surfer sur internet…ou tout simplement laisser votre esprit vagabonder. Peu importe l’activité du moment qu’elle vous procure du plaisir, de l’apaisement et qu’elle n‘est pas perturbée par l’intervention d’un tiers.

Un bon livre, un café… du temps rien que pour vous.

Adopter la bienveillance
Essayez de voir le bon côté des choses en adoptant une attitude bienveillante. Tout n’est pas négatif et tout n’est pas à mettre sur le même plan. Vos enfants ont mis la maison sens dessus dessous…Rien de plus normal quand on passe toutes ses journées confinés ! Transformez le rangement en jeu familial en organisant un challenge ! Votre magasin est en rupture de vos produits préférés ? C’est l’occasion d’en tester de nouveaux ! Votre boulangerie a réduit ses horaires d’ouverture et vous tombez sur une porte close… Lancez vous dans la confection d’un pain maison. En cette période inédite, transformez les contrariétés en opportunités. Et pensez à tous ceux qui se mobilisent actuellement pour nous soigner, nous approvisionner, nous informer…Ils méritent que nous les soutenions en positivant !

La période inédite actuelle et notamment le confinement sont susceptibles de provoquer, si nous n’y prenons garde, une détresse émotionnelle sous la forme de stress, dépression, irritabilité, tristesse, peur…  A nous de cultiver notre good mood pour y remédier et sortir grandis de cette épreuve !

*good mood = bonne humeur !