SOLIDARITE : LES UNS AVEC ET POUR LES AUTRES

“Je pense que sur terre s’affrontent depuis la nuit des temps, deux types d’humanité, l’une atrocement humaine, avide de pouvoir, mercantile, créatrice de guerres de souffrances et de destructions, l’autre plus joliment humaine, capable de partage, de solidarité, d’empathie pour les plus faibles, capable de s’ouvrir à la souffrance animale et végétale, capable de comprendre le sens de la vie tout simplement !”
Guillaume Prevel – poète (petit-fils du poète Jacques Prevel)

La crise sanitaire que nous traversons a mis en lumière de nombreuses initiatives d’entraides.

Cette solidarité s’est, tout d’abord, largement dirigée vers le corps médical. Applaudissements chaque soir à 20h00, dessins et messages de remerciements, livraison de masques et de blouses, de fleurs, de chocolats, de repas gratuits, mise à disposition d’hébergements de proximité et de moyens de transport, garde d’enfants facilitée, prestations de coiffure… Les pouvoirs publics et le grand public se sont mobilisés pour reconnaitre (enfin ?) le rôle essentiel de cette profession dans notre vie quotidienne.

Une profession mobilisée et soutenue

Partout, les initiatives fleurissent pour aider son prochain et tout un chacun souhaite se rendre utile en fonction de son savoir-faire personnel. Et que dire des bonjours échangés entre voisins ou entre promeneurs qui n’étaient pas forcément la norme auparavant. A croire que, c’est lorsque nous ressentons le manque (de contacts, de produits, de travail…), que nous nous rendons compte de l’importance des choses simples et pourtant essentielles.

Comment faire preuve de solidarité ?

Donner de votre temps pour aider les plus démunis.
La plateforme “jeveuxaider.gouv.fr” (https://www.associations.gouv.fr/jeveuxaider-gouv-fr.html) est en lien avec les réseaux associatifs. Elle vous guidera, la cas échéant et selon les besoins, vers les différentes structures (associations, CCAS, MDPH, collectivités, opérateurs publics, etc.) et vous informera des modalités de participation et des précautions à prendre lors des missions. Plusieurs villes et/ou départements ont mis également en place une plateforme d’entraide.

La distribution de produits de première nécessité reste une priorité

Soutenir vos commerçants
Lancée mi-avril, la plate-forme « aide-aux-restaurateurs.fr » propose de compiler tous les établissements ouverts dans un annuaire unique et numérique. Il s’agit de mettre en relation les clients et les restaurateurs ouverts.
Sur Lille, le site « la grande bouffe » vous permet de faire l’acquisition de bons d’achats dont vous profiterez dans votre restaurant dès qu’il sera de nouveau ouvert : https://www.lagrandebouffe.club/
Si vous souhaitez acheter local, au plus près de chez vous, différents sites internet vous proposent de découvrir les commerçants qui livrent ou pratiquent le retrait sans contact.
Retrouvez les adresses et horaires d’ouvertures des points de vente à la ferme sur https://www.bienvenue-a-la-ferme.com/hautsdefrance , ou sur http://www.ouacheterlocal.fr/ ou consultez leurs pages facebook (certains mettent en place des horaires spécifiques et organisent les commandes en ligne)

Autres sites utiles :

Acheter local pour soutenir nos agriculteurs, commerçants et artisans

Vous avez des dons de couturier (e)
Depuis le 20 mars 2020, le collectif “Des Masques en Nord” – initié par le CHU de Lille, l’entreprise Lemahieu et propulsé par le Souffle du Nord – a mis en place, dans la métropole lilloise, une structure de fabrication du modèle de masque tissu de type anti-projection et conçu sous la dénomination de GARRIDOU®. Ce modèle est fabriqué et distribué aux personnels hospitaliers, professionnels de santé et personnels nécessaires à la gestion de l’épisode épidémique en cours. https://form.des-masques-en-nord.fr/appel-aux-volontaires

Renseignez-vous également auprès de votre mairie car certaines ont d’ores et déjà lancé un appel à volontariat pour coudre des masques. C’est le cas de la ville de Lille mais aussi de Marquette, Quesnoy sur Deule ou Lompret…

De nombreux (ses) couturiers(es) en action

Vous souhaitez apporter un message de sympathie aux plus âgés ? Certains EHPAD collectent des dessins, des lettres qui seront distribués aux résidents. Contactez un EHPAD de proximité ou renseignez-vous via le site https://1lettre1sourire.org/ecrire-une-lettre/
Vous pouvez également offrir des fleurs dans les EHPAD via l’initiative nordiste de la jardinerie “Cueillette fleurie” : https://www.leetchi.com/c/covid-19-offrons-des-tulipes-aux-ehpad .
Les actions sont décrites sur la page facebook de la jardinerie (https://www.facebook.com/cueillettefleurie/)

Entraide de tous types :
Rejoignez le groupe facebook https://www.facebook.com/groups/2133737556845595/
Faites un don pour une cagnotte en ligne (objet au choix) : https://www.leetchi.com/fr/cagnottes

Les besoins ne manquent pas, ni les bonnes volontés.

Mais, beaucoup de personnes solidaires l’étaient déjà bien avant la crise du Covid-19 ! Il nous aura peut-être fallu cette épreuve du confinement pour nous en rappeler et les mettre en lumière.
Alors, le “jour d’après”, sachons entretenir cette flamme et continuer à considérer ceux que nous n’avions pas toujours vus : remercier notre éboueur, sourire à notre caissier (e), acheter auprès de notre producteur local (oui c’est lui qui nous a nourris pendant ces longues semaines et qui mérite bien de continuer !), offrir une petite boîte de chocolats ou des fleurs à l’équipe qui nous a soignés aux urgences…
Bref, tout ce que nous considérions jusqu’à présent comme « normal » et qui, d’un coup d’un seul, s’est transformé en « extraordinaire ».

1 commentaire

  1. […] Dans les départements où le virus circule faiblement (donc verts) et sous réserve des décisions des gestionnaires de ces espaces, vous pouvez vous promener dans les parcs et jardins.A vous également les médiathèques, les bibliothèques, les « petits » musées et les « petits » monuments (mais qu’entend-ton par « petit »?)Il faudra encore attendre cependant pour aller à la plage (au moins jusqu’au 2 juin), retourner admirer les expositions et collections des grands musées, des grands monuments, vous faire une « toile » aller au théâtre, au concert (sachez que les manifestations de plus de 5000 participants ne sont pas autorisées avant le mois de septembre).Votre restaurant préféré reste fermé en attente d’une décision fin mai (mais vous pouvez toujours le soutenir via des applications cf article place-to.com : https://place-to.com/solidarite-les-uns-avec-et-pour-les-autres/) […]

Les commentaires sont fermés.